Conseils et techniques pour nourrir les abeilles

Posted on
nourrissement des abeilles

En pleine saison, les abeilles stockent de grandes quantités de miel destiné à nourrir les larves et pour leur consommation en hiver. Cependant, lors de la récolte, les abeilles sont privées de cette réserve. C’est pourquoi il est important de les nourrir, et pas uniquement durant l’hiver. Découvrez nos conseils et techniques à ce sujet.

L’emplacement et les accessoires pour nourrir les abeilles

Pour mieux nourrir les abeilles, il est essentiel de bien choisir la place de la ruche. L’idéal, c’est de trouver un emplacement à proximité des différentes fleurs. Ainsi, l’apport de nourriture par l’apiculteur est réduit tout en assurant une meilleure santé du rucher. Si possible, on doit éviter la monoculture et prendre en compte le rayon d’action des abeilles butineuses.

Pour les accessoires, il y a les nourrisseurs d’entrée qui sont à mettre à l’entrée de la ruche. Ils sont très pratiques, car on peut voir le niveau de sirop pour l’alimentation des abeilles sans ouvrir la ruche. Il y a aussi le nourrisseur couvre-cadres souvent utilisé pour son rôle d’isolant. Cet accessoire simplifie l’accès à la nourriture complémentaire.

Il existe également certains nourrisseurs en plastique qui sont adaptés au sirop et conviennent aux nourrissements répétés à faibles doses. Toutefois, le nourrisseur cadre nuclei est très intéressant pour apporter des nutriments aux ruches éleveuses de cellules royales.

Les nutriments pour leur nourrissement

Généralement, il y a deux catégories de nourrissement des abeilles, à savoir solide et liquide. Le premier est à prévoir uniquement durant l’automne et l’hiver comme réserves de nourriture. D’ailleurs, le candi répond bien aux besoins des abeilles en nutriments en hiver. Par contre, en été et au printemps, c’est le sirop de sucre qu’on doit utiliser.

Il est possible de l’obtenir en mélangeant de l’eau chaude et du sucre. On doit mélanger 1 kg de sucre pour 1 litre d’eau. Néanmoins, pour une administration à faible dose répétée, le niveau de sucre peut être réduit. De plus, il y a des sirops prêts à l’emploi qui sont faciles à utiliser.

Toutefois, il faut suivre les instructions du fournisseur, principalement concernant la température d’administration et leurs spécificités. Enfin, il est également important de penser à donner de l’eau aux abeilles avec des abreuvoirs.

Les techniques de nourrissements des abeilles

Il existe deux techniques de nourrissement des abeilles. D’une part, il y a le nourrissement des essaims dit le Biberonnage. C’est une assistance ponctuelle et passagère se limitant à la période de production des essaims. Cependant, la bonne proportion de sucre dans le sirop de biberonnage est importante pour exciter les glandes cirières des abeilles. Bien sûr, ce sirop est très différent d’un sirop de nourrissement hivernal.

Il s’agit d’un sirop léger destiné à aider les abeilles à produire de la cire. Il sert aussi à servir les colonies en situation de famine. D’autre part, il y a le nourrissement automnal qui est purement prévisionnel. Il consiste à apporter un complément de provisions de nourrissement qui peuvent être stockées.

Néanmoins, la fabrication du sirop de nourrissement automnal ne doit pas être prise à la légère. En effet, il faut respecter un certain processus pour que le sirop soit bien assimilable par les abeilles. D’ailleurs, le saccharose et le sucre de canne doivent être invertis, car il n’est pas digeste pour les abeilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *